Affaires de mauvaise gestion:Rafik Abdessalem traduit devant la justice





Le parquet a décidé  dans la journée du lundi 20 mai 2013  de traduire l'ex-ministre des affaires étrangères, Rafik Abdessalem devant la justice pour des affaires de mauvaise gestion. Ce dernier est accusé d’après l'article 96 du code pénal  d'avoir  utilisé sa qualité de responsable pour en tirer profit et porter atteinte à l'administration. 

Commentaires