mardi 23 avril 2013



“A lui seul, Lotfi Abdelli est un magicien qui jongle avec les mots et les gestes dans un style de garçon à la fois méchant et attachant. Ses nombreuses prestations d’acteur et de comédien qui ont marqué le cinéma et le théâtre tunisiens ont aiguisé son sens critique en lui conférant un statut à part sur la scène culturelle tunisienne. Lotfi Abdelli est un acteur, danseur et humoriste qui tient à se démarquer et surtout à ne plus succomber à la tentation de la télé pour se consacrer au cinéma et pourquoi pas au théâtre. Même s’il flirte de temps en temps avec l’animation, notoriété oblige, Lotfi Abdelli est l’enfant du cinéma. Les personnages interprétés dans tous les films auxquels il a participé, lui ont valu des récompenses notamment au festival de Ouagadougou il y a quelques années pour son rôle dans “ Making-of ” de Nouri Bouzid. Dans “ Fausse note ”, Lotfi Abdelli interprète un personnage actif, spontané, dynamique qui se retrouve sans le savoir dans une magouille mafieuse à cause de son meilleur ami “ Mahdi ”. Il est la victime d’une folle aventure de manipulation et de manigance tout comme Mahdi. Tout au long de ce film, Lotfi vivra des moments difficiles et intenables. Incarner le rôle de Lotfi, était un nouveau défi à relever pour Abdelli : “ Pour chaque rôle que je fais j’essaie d’être innovateur, de faire éclore un autre Lotfi que le précédent dans une quête perpétuelle d’excellence dans l’interprétation et l’art du cinéma qui constitue l’une des meilleures plateformes d’’expression tellement il englobe tous les arts en un seul beau et merveilleux qu’est l’image en mouvement à laquelle s’ajoute évidemment le son. Pour moi c’est aussi une aventure qui commence par l’étude du personnage, l’ambiance, le coté social du rôle, sa psychologie, sa gestuelle, etc. ”. Imperturbable et sûr de lui, lotfi Abdelli reste l’enfant des quartiers de Tunis qui sait discerner le bon grain de l’ivraie : “ Même si Maggi m’a confié un rôle secondaire dans “ Fausse note ” qui représente pour moi une grande aventure dans le cinéma tunisien et ce de tout point de vue. Ce rôle m’a beaucoup plu et j’espère l’avoir bien interprété, car je tiens à être présent, bien présent dans cette œuvre qui signe un nouveau départ de notre cinéma national. “ Fausse note ” un film innovant et indépendant financé par les moyens propres de Maggi qui a refusé de se soumettre au diktat de l’autorité de tutelle et aux autres pourvoyeurs de fonds ”. Mais “ Fausse note ” est aussi une belle et heureuse aventure humaine qui a rapproché les acteurs avec souvent des anecdotes inoubliables : “ Je me souviens du jour où j’étais en route en compagnie de Dhafer Alabidine, Fares Belhassen et d’autres personnes, le jour où la vidéo où je me moquais soit-disant d’Ennahdha circulait sur facebook. Cette vidéo était prise par une tierce personne présente avec nous dans la voiture, mais elle n’a pas été faite intentionnellement, c’était dans le cadre d’une simple plaisanterie mais dont l’effet a été incroyablement fort. Cette histoire m’a profondément touché et elle restera liée à jamais au tournage de ce film ”. “ Fausse note ” est en effet une belle aventure faite de rêves, de défis et de volonté incommensurables. C’est un beau challenge de Majdi qui a réussi à réunir les fonds nécessaires, à former une belle équipe très soudée tout au long du film et à raconter une histoire que les cinéphiles sauront apprécier tellement elle porte tout le désir d’un cinéaste obnubilé par l’image et porteur d’un message novateur, dira Lotfi avec un grand sourire et beaucoup de satisfaction quant à sa participation dans cette production. ”



أهلا وسهلا بك في صفحتنا..إنضمَّ إلينا...إضغط على هذا الرابط
https://www.facebook.com/Ellifel9alb3el9alb

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues